Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2024 6 13 /01 /janvier /2024 11:56

Philippe Collin, éditions Albin Michel, 367 pages.

Le célèbre animateur de radio a décidé de traduire en livre une série de 9 émissions consacrées à l'homme politique pendant l'été 2022.

De sa jeunesse d'étudiant brillant et jeune dandy parisien, à ses débuts en politique, dans le combat pour Dreyfus et son choix de garder la vieille maison socialiste, en passant par le Front Populaire et son combat contre Vichy et contre le nazisme pour aboutir au statut de vieux sage, la vie extraordinaire de Léon Blum de déroule sous nos yeux.

C'est extrêmement bien fait, richement documenté et très pédagogique avec, comme fil conducteur, l'idée suivante: comment se fait-il qu'un homme de cette envergure soit relativement peu présent dans la mémoire collective?

On peut aussi écouter les podcasts https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/serie-leon-blum-une-vie-heroique

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2023 5 27 /10 /octobre /2023 05:59

Ludovic Slimak, éditions Odile Jacob, 2023, 296 pages.

Au-delà de l'enquête un peu complexe sur la datation des restes d'un homme découvert en 2015 devant la grotte de Mandrin (Drôme), qui remet en question la chronologie admise jusque là, Ludovic Slimak énonce des hypothèses sur la disparition de Néandertal. Il contredit la théorie de la concurrence de Sapiens et voit plutôt comme une implosion de l'humanité précédente.

Passionnant développement sur la science et sur ce qui fait l'originalité de Sapiens, sa tendance à la standardisation des techniques et sa volonté de transformer la nature. Volonté qui pourrait bien le conduire à sa perte, à moins que cette tendance à obéir au comportement dominant ne le dirige vers le meilleur.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2023 1 25 /09 /septembre /2023 14:18

roman de Laurent Binet, Grasset, 2023, 292 pages.

Laurent Binet nous surprend, une fois de plus, cette fois_ci par la forme de son nouveau roman, une enquête sur un meurtre commis à Florence en 1557, racontée par une multitude de lettres échangées par les protagonistes, proches ou lointains.

On se perd bien un peu dans cette multitude mais on finit par y prendre goût et la fin, pour le moins surprenante, est à la hauteur du récit qui nous plonge dans la complexe  Florence du cinquecento.

Partager cet article
Repost0
16 août 2023 3 16 /08 /août /2023 05:36

Hervé Bellec, éditions Géorama, 2022, 203 pages

Du beurre, elle en a fait des tonnes, la mémé d'Hervé Bellec au cours de sa longue vie en pays Pourleth. Et, avant qu'elle ne disparaisse, en bon historien qu'il est devenu, il a décidé d'enregistrer ses souvenirs, qu'elle livre avec une réticence feinte, considérant qu"elle n'a rien d'intéressant à raconter.  Entremêlés avec ses propres souvenirs de petit parigot, venu chaque été se ressourcer au pays, cela donne pourtant un monde d'odeurs, de couleurs et de dures réalités des paysans bretons pendant tout le vingtième siècle, le tout en une langue savoureuse, tendrement ironique.

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2023 6 15 /07 /juillet /2023 11:50

Sans classe ni place, l'improbable histoire d'un garçon venu de nulle part, Norbert Alter, Presses Universitaires de France, 2022, 299 pages.

Le nulle part n'est pas géographique mais social. Pierre vient d'une famille (père taulard, mère sans limite affective) qui ne lui permet pas de se situer. Il éprouve donc mille difficultés à s'insérer dans le monde scolaire et dans le monde social dont il ne connaît pas les codes. Mais il est très doué pour se débrouiller partout et trouve souvent de bonnes fées qui, séduites par son charme, l'aident à franchir les portes.

Norbert Alter, sociologue, signe un récit en grande partie autobiographique, mais avec le recul que lui permet sa formation. Il remet en partie en cause le déterminisme social et donne une leçon d'espoir: même si on n'échappe jamais tout à fait à ses origines, il est possible de bâtir sa propre histoire.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2023 3 12 /07 /juillet /2023 03:54

Erwan Chartier-Le Floch, Laure Le Fur, 1940-1945, La Bretagne occupée, des photos inédites prises par les soldats allemands, éditions Le Télégramme, 2023, 173 pages.

Un ouvrage très richement illustré en grande partie grâce à une collection privée (celle d'André Le Corre) de photos prises par des soldats allemands. Rien de fondamentalement nouveau mais un regard différent sur l'occupation. D'autres photos, notamment du Fonds d'archives de Lorient, permettent d'étoffer les chapitres consacrés à la Libération.

Au total, un livre très intéressant

Partager cet article
Repost0
12 mai 2023 5 12 /05 /mai /2023 13:38

Julien Gracq, éditions Corti, 2023, 77 pages;

Les éditions Corti publient un inédit de Julien Gracq, ce qui est toujours un événement. Et ce court texte est étrange. Il décrit la fascination exercée par une maison devant laquelle il passait plusieurs fois par semaine sur le chemin qui le menait à son travail, maison cachée dans un bois hostile et à la recherche de laquelle il finit par se lancer par un jour de pluie et de vent. Et cette quête prend des allures de rencontre amoureuse.

On retrouve la prose magnifique de Julien Gracq et les reproductions du manuscrit premier et du manuscrit recopié donnent à voir le processus de création de ce texte de 35 pages.

Un petit bijou.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2023 7 05 /03 /mars /2023 11:27

Lionel Duroy, Mialet-Barrault Editeurs, 2021, 381 pages.

Rien de bien nouveau dans ce livre, tant Lionel Duroy a déjà raconté dans de nombreux romans son enfance dans une famille nombreuse dysfonctionnelle mais une approche différente, en forme d'analyse et toujours ce manque absolu de pudeur dans la description de l'intime et du familial.

Rarement auteur sera allé si loin dans l'étalage de sa vie et de ses sentiments. Ou comment l'écriture peut sauver du désespoir tout en vous compliquant la vie et vous enfermant dans la solitude.

Partager cet article
Repost0
17 février 2023 5 17 /02 /février /2023 16:24

Mémoires II, 1982-1991, de Radio France au Bicentenaire de la Révolution
Jean-Noël Jeanneney, Seuil, 2022, 420 pages.

Lorsqu'il est nommé président de Radio-France et de Radio-France-International, Jean-Noël Jeanneney, qui était déjà bien né dans une famille d'hommes politiques et qui avait parcouru le chemin jalonné de la khâgne à Normale Sup et à l'Université, entre dans le monde des happy few qui comptent. Monde qu'il décrit avec talent et gourmandise, celui des cabinets ministériels, des dîners en ville, des clubs sélects. Celui aussi des pressions qu'il a bien du mal à juguler en s'abritant derrière le statut d'indépendance donné par les nouvelles lois sur l'audio-visuel. Défilent alors les luttes entre les différents factions du monde de la culture, de l'information, de la musique en une multitude de portraits sans concessions.

Jeanneney nous brosse également le portrait de Mitterrand, de Lang, de Fabius, nous décrit le monde des courtisans.

Ecarté par la droite revenue aux affaires, en 1986, il est nommé à la tête de la Mission du Bicentenaire, après le décès des deux précédents présidents et il retrouve là un poste où faire preuve de ses talents de diplomate. Car la célébration n'est pas du goût de tout le monde et le monde des historiens n'est pas le plus unanime (excellente description des écoles historiques que tout étudiant en histoire devrait lire). De nouveau, il faut faire avec Jack Lang et sa propension à s'attribuer les réussites et à rejeter les ombres sur les autres... Des différentes manifestations, on se rappelle le fameux défilé orchestré par Jean-Paul Goude sur les Champs-Elysées mais c'est une foison d'autres manifestations, en France et à l'étranger, qu'il faut coordonner et qui sont globalement une réussite.

Réussite qui permet d'espérer un prolongement par une carrière de ministre, et donc par un nouveau tome des mémoires ...

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2023 4 26 /01 /janvier /2023 11:30

roman de Giuliano da Empoli, Gallimard, 2022, 280 pages.

L'ascension de Vladimir Poutine racontée par un personnage fictif, Vadim Baranov largement inspiré par un "spin doctor" bien réel, Vladislav Sourkov, qui a participé à l'émergence du nouveau Tsar. C'est donc une fiction très documentée qui plonge dans le monde complexe du pouvoir russe, ses phénomènes de cour et les luttes de pouvoir après l'effondrement de l'empire soviétique.

Une vision peu rassurante d'un monde en construction sur un désir de revanche.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact