Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 04:46
Histoire d'une famille de Basse-Bretagne

d'Hervé Burel, traduit du breton et annoté par Nelly Blanchard, 615 pages, éditions Skol Vreizh, 2011.

Le manuscrit de cet ouvrage, rédigé avant 1905, a été trouvé en 2007 dans un grenier par les arrière-petits-enfants de l'auteur, un paysan né à Plouider en 1858 et décédé à Guipavas en 1943, après avoir été successivement paysan, ouvrier de chantier, marin de la Royale et ouvrier de la Poudrerie du Relecq-Kerhuon.

Ce Paysan du Léon est atypique puisqu'il est allé à l'école jusqu'à seize ans, qu'il est anti-clérical et anti-nobles dans une région particulièrement connue pour son respect des traditions. Cela lui vient peut-être des antécédents protestants attribués à sa famille, qu'il décrit depuis la fin du XVIII ème siècle jusqu'à son mariage, en 1884.

Le livre est passionnant car il constitue un des rares témoignages d'un de ces hommes du peuple, généralement condamnés à l'anonymat et à l'oubli. Il contient par ailleurs le récit de vies de gens simples et porte en pointillé les valeurs qui pouvaient les animer. C'est aussi un moyen d'approcher la manière de vivre et les mentalités du Léon et de Brest de la Révolution jusqu'à la fin du XIX ème siècle.

Enfin, pour les bretonnants (dont je ne suis pas, étant de la Bretagne dite Haute) il publie face à face le texte en breton et la traduction en français.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact