Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 05:32

En arrivant sur le parvis le visiteur est d'abord frappé par la richesse du décor des porches.

P1020161m.jpg

 P1020159m.jpg

 P1020162m.jpg

P1020163m.jpg

 P1020168m.jpg

 Le porche central, son Beau Dieu et le jugement dernier est un bel exemple de ce décor fastueux

P1020169m.jpg

La statuaire est d'une grande beauté, comme l'illustre ici le proche de la Mère Dieu  et chaque statue est supportée par un pilier sculpté

P1020170m.jpg

 P1020171m.jpg

P1020188c.JPG

Les trois porches sont couverts d'une multitude de médaillons sculptés décrivant des scènes empruntées à la vie courante ou aux deux testaments. 

C'est en entrant dans l'édifice que l'on prend conscience de ses dimensions. Le manque de recul à l'extérieur empêchant d'évaluer la hauteur, comme le faisaient certainement les fidèles du moyen-âge, lorsque la cathédrale n'était entourée que de maisons basses.

P1020172m.jpg

P1020176m.jpg Les très grandes baies vitrées donnent une clarté importante et c'était aussi une particularité de cette cathédrale, qui la différenciait des autres églises, beaucoup plus sombres. Il faut cependant imaginer une clarté colorée par les vitraux, aujourd'hui en grande partie disparus.

Le décor intérieur est aussi somptueux que celui des façades:

P1020185m.jpg

 sculptures polychromes

P1020179m.jpg

 vitraux

 

P1020183m-copie-1 le plus bel ensemble de stalles de bois sculpté du XVIème siècle

P1020180m.jpg

 P1020184m.jpg

des autels baroques du XVIIIème siècle, obéissant aux directives du concile de Trente et commandant les nefs latérales.

 

P1020189m-Portail-de-la-vierge-doree.jpgAu sud, le portail latéral de la Vierge Dorée ne le cède en rien aux portails principaux pour ce qui concerne le décor sculpté.

 P1020190m.jpg

 Les contreforts du chevet, entourant les chapelles absidiales,donnent aussi une idée des dimensions de cette cathédrale, de 150 m sur 74 m (on y logerait deux fois la cathédrale de Paris) et culminant à plus de 40 m de hauteur, ce qui en fait le plus grand édifice gothique de France et surtout le seul de cette taille qui soit achevé et qui ait été construit en un laps de temps suffisamment court (moins de cinquante ans, de 1220 à 1259) pour assurer une certaine unité architecturale.

En un mot, un monument qui vaut le détour, d'autant que ce n'en était pas vraiment un sur la route de Bruxelles.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact