Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 09:27

qm_3659968_1_px_470_.jpgLe petit théâtre du Quartz. Les spectateurs s'installent davnt une scène au décor dépouillé, tout noir, avec seulement un fil qui pend du plafond portant à l'extrémité une lampe blafarde, deux baguettes  de bois blanc suspendues au panneau du fond et, sur une chaise, la danseuse Raffaella Giordano, concentrée et statique. Elle reste ainsi pendant les vingt minutes que dure l'installation du public. Puis, le silence s'étant enfin instauré, elle commence à évoluer sur un fond de bruitages et de musiques entremêlés. Vêtue d'une jupe et d'un pull de lainages gris, elle arbore un visage constamment triste et semble se débattre avec une force bien supérieure.

C'est angoissant et troublant à la fois.

fiordalisi.jpg

24284c.jpg

Et, comme le dirait mieux que moi l'excellent Ouest-France, "Dans Fiordalisi, une femme en attente, pleine de son propre quotidien, raconte une « non-histoire ».

La "non-histoire", je l'avais bien perçue, le quotidien, c'était moins évident, mais puisque l'excellent Ouest-France le dit...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact