Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 19:14

un livre de Martine SONNET
Editions Le Temps qu'il fait

Je suis dans les mémoires jusqu'au cou. Ici, Martine Sonnet, une historienne, produit un livre mi-historique, mi-littéraire, dans un style très vif, aux phrases courtes et nerveuses. Et le personnage central de son oeuvre n'est autre que son père, un forgeron normand parti travailler aux usines Renault de Billancourt, dans le mythique atelier 62, celui des grosses presses si bruyantes et si dangereuses. Certes, il fait partie d'une sorte "d'aristocratie" des ouvriers mais dont l'espérance de vie est ruinée par des conditions de travail épouvantables. Cette force de la nature aura la sagesse de quitter l'atelier 62 avant usure complète et de garder le contact avec sa campagne normande.
Martine Sonnet mélange le recul des considérations générales d'historienne, resituant l'histoire de son père dans la période qu'elle connaît bien et les émotions de fille admirative envers l'aventure de son père.
De nombreuses remarques aussi qui parlent à ceux qui ont vécu les bouleversements des trente glorieuses et qui rendent ce livre très attachant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> Splendide récit en effet et émotions très fortes qui nous aident à relativiser...<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Je suis contente qu'il t'ait plu. La rencontre avec Martine était très intéressante !<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact