Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 04:54

Edouard Louis, Seuil, 2021, 117 pages.

Après avoir évoqué son enfance dans "En finir avec Eddy Bellegueule" puis s'être interrogé sur son père dans "Qui a tué mon père", Edouard Louis s'attarde sur sa mère et sur sa surprenante libération puisqu'après vingt ans d'enfermement dans son village picard et dans le cercle de violence où l'a maintenu son mari, elle parvient, contre toute attente, à le mettre à la porte et à refaire sa vie à Paris.

Comme dans les précédents ouvrages, l'auteur , dans un style extrêmement dépouillé, accumule les petits épisodes qui font l'aliénation, décrit l'engrenage des malheurs qui semblent s'acharner sur la famille mais laisse une porte ouverte sur l'espoir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact