Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2017 4 14 /12 /décembre /2017 12:24

Roman de Sorj Chalandon, Le Livre de Poche, 326 pages, 2015 (Grasset 2013)

Faire jouer l'Antigone d'Anouilh dans Beyrouth dévasté en mêlant des acteurs de toutes origines, tel est le pari fou de Samuel, un metteur en scène grec, dont les parents sont morts dans les camps nazis et qui a lui-même souffert dans les geôles des dictateurs grecs. Mais la maladie l'empêche de mener le projet jusqu'au bout et il fait jurer à Georges de prendre le relais.

Mais le beau rêve échoue sur l'écueil des massacres de Chatila dont le roman décrit l'horreur.

Âmes sensibles s'abstenir... Les style de Sorj Chalandon est toujours aussi incisif. Un beau roman.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact