Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 12:18

Notre désir de revoir Le Havre après plus de vingt-six ans a été compromis par des conditions météorologiques défavorables. Averses, bourrasques ont raccourci la promenade que nous avions projetée

Le Volcan et une vue sur le bassin du Commerce
Le Volcan et une vue sur le bassin du Commerce

Le Volcan et une vue sur le bassin du Commerce

L'impressionnant monument aux morts, oeuvre de Pierre Poisson, sur lequel sont gravés les noms des 6000 havrais morts pour la France en 1914-1918 et  un aperçu de la ville reconstruite après la seconde guerre.
L'impressionnant monument aux morts, oeuvre de Pierre Poisson, sur lequel sont gravés les noms des 6000 havrais morts pour la France en 1914-1918 et  un aperçu de la ville reconstruite après la seconde guerre.

L'impressionnant monument aux morts, oeuvre de Pierre Poisson, sur lequel sont gravés les noms des 6000 havrais morts pour la France en 1914-1918 et un aperçu de la ville reconstruite après la seconde guerre.

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, nous nous rabattons sur des intérieurs et l'église Saint-Joseph, reconstruite, elle aussi, après la seconde guerre, nous offre un abri vite transformé en émerveillement devant les jeux de lumière sur le béton et les vitraux.

Tout, ici, est épuré et lumineux
Tout, ici, est épuré et lumineux
Tout, ici, est épuré et lumineux
Tout, ici, est épuré et lumineux
Tout, ici, est épuré et lumineux

Tout, ici, est épuré et lumineux

et le décor (baptistère et chemin de croix) est à l'avenant.et le décor (baptistère et chemin de croix) est à l'avenant.

et le décor (baptistère et chemin de croix) est à l'avenant.

L'autre refuge possible est le Musée Malraux et, là aussi, il faut presque bénir les mauvaises conditions météorologiques.

Nous passons devant la "Carène de containers", oeuvre de Vincent Ganivet, élevé cette année à l'occasion du 500ème anniversaire de la ville et qui est constitué de 36 containers de 22 tonnes. C'est assez extraordinaire.

Nous passons devant la "Carène de containers", oeuvre de Vincent Ganivet, élevé cette année à l'occasion du 500ème anniversaire de la ville et qui est constitué de 36 containers de 22 tonnes. C'est assez extraordinaire.

Situé à l'entrée du port de commerce, le musée Malraux est une construction relativement simple (ce qui change des réalisations récentes tarabiscotées, suivez mon regard vers Lyon) et extraordinairement lumineuse
Situé à l'entrée du port de commerce, le musée Malraux est une construction relativement simple (ce qui change des réalisations récentes tarabiscotées, suivez mon regard vers Lyon) et extraordinairement lumineuse

Situé à l'entrée du port de commerce, le musée Malraux est une construction relativement simple (ce qui change des réalisations récentes tarabiscotées, suivez mon regard vers Lyon) et extraordinairement lumineuse

Sur deux étages sont exposées des oeuvres illustrant les collections remarquables pour un musée de province, surtout en ce qui concerne la peinture du XIXème siècle et du début du XXème, dont pratiquement tous les grands noms sont représentés.
Sur deux étages sont exposées des oeuvres illustrant les collections remarquables pour un musée de province, surtout en ce qui concerne la peinture du XIXème siècle et du début du XXème, dont pratiquement tous les grands noms sont représentés.

Sur deux étages sont exposées des oeuvres illustrant les collections remarquables pour un musée de province, surtout en ce qui concerne la peinture du XIXème siècle et du début du XXème, dont pratiquement tous les grands noms sont représentés.

Il est donc difficile de choisir quelques exemples, comme ce Raoul Dufy de 1926 représentant la plage et l'estacade du Havre.

Il est donc difficile de choisir quelques exemples, comme ce Raoul Dufy de 1926 représentant la plage et l'estacade du Havre.

Ou ce Pont de Moret de Sisley (1887)

Ou ce Pont de Moret de Sisley (1887)

une des nombreuses nympheas de Monet (1904)

une des nombreuses nympheas de Monet (1904)

Vue de Caudebec-en-Caux d'Eugène Boudin (1889). Le Musée a bénéficié du très important legs du frère de l'artiste.

Vue de Caudebec-en-Caux d'Eugène Boudin (1889). Le Musée a bénéficié du très important legs du frère de l'artiste.

ou ce tableau de Gustave Courbet, paysage à Ornans

ou ce tableau de Gustave Courbet, paysage à Ornans

et, pour finir ce modeste échantillon, un Dubuffet, Ontogénèse (1974).

et, pour finir ce modeste échantillon, un Dubuffet, Ontogénèse (1974).

Notre passage à Etretat ne fut guère plus agréable. Un vent à écorner les boeufs nous empêcha de rester plus de deux minutes sur le front de mer.

Clic-clac à gauche sur l'aiguille, clic-clac à droite après avoir déjeuné dans un restaurant où nous étions les seuls clients et nous avons poursuivi notre route vers le nord, en remettant à une autre fois une visite sous des cieux plus cléments.
Clic-clac à gauche sur l'aiguille, clic-clac à droite après avoir déjeuné dans un restaurant où nous étions les seuls clients et nous avons poursuivi notre route vers le nord, en remettant à une autre fois une visite sous des cieux plus cléments.

Clic-clac à gauche sur l'aiguille, clic-clac à droite après avoir déjeuné dans un restaurant où nous étions les seuls clients et nous avons poursuivi notre route vers le nord, en remettant à une autre fois une visite sous des cieux plus cléments.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact