Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 16:19

La Société Historique et Archéologique de Bretagne (SHAB) tenait son congrès annuel à Tréguier, du 7 au 9 septembre. L'occasion pour nous de passer quelques jours dans cette contrée chère à nos coeurs.

L'occasion, aussi, de tester le "Grand Hôtel" de Port Blanc et la vue magnifique sur les îles et sur l'oratoire. Pour la vue, c'est parfait. Pour l'hôtel, fort sympathique au demeurant, certaines chambres, dont la 20, auraient besoin d'actualiser leur confort...
L'occasion, aussi, de tester le "Grand Hôtel" de Port Blanc et la vue magnifique sur les îles et sur l'oratoire. Pour la vue, c'est parfait. Pour l'hôtel, fort sympathique au demeurant, certaines chambres, dont la 20, auraient besoin d'actualiser leur confort...
L'occasion, aussi, de tester le "Grand Hôtel" de Port Blanc et la vue magnifique sur les îles et sur l'oratoire. Pour la vue, c'est parfait. Pour l'hôtel, fort sympathique au demeurant, certaines chambres, dont la 20, auraient besoin d'actualiser leur confort...
L'occasion, aussi, de tester le "Grand Hôtel" de Port Blanc et la vue magnifique sur les îles et sur l'oratoire. Pour la vue, c'est parfait. Pour l'hôtel, fort sympathique au demeurant, certaines chambres, dont la 20, auraient besoin d'actualiser leur confort...
L'occasion, aussi, de tester le "Grand Hôtel" de Port Blanc et la vue magnifique sur les îles et sur l'oratoire. Pour la vue, c'est parfait. Pour l'hôtel, fort sympathique au demeurant, certaines chambres, dont la 20, auraient besoin d'actualiser leur confort...

L'occasion, aussi, de tester le "Grand Hôtel" de Port Blanc et la vue magnifique sur les îles et sur l'oratoire. Pour la vue, c'est parfait. Pour l'hôtel, fort sympathique au demeurant, certaines chambres, dont la 20, auraient besoin d'actualiser leur confort...

Les communications du Congrès, axées sur la région et sur le thème de la justice, étaient intéressantes et les visites nous ont permis de voir ou de revoirr des trésors avec l'éclairage de spécialistes reconnus.

A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.
A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.
A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.
A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.
A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.
A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.

A tout seigneur, tout honneur, la cathédrale de Tréguier, magnifique édifice des XIV et XVèmes siècles avec quelques survivances d'une construction plus ancienne de l'époque romane et notamment la fameuse tour carrée dite Hasting, datée des environs de 1090 à 1110.

Le tombeau de Saint Yves qui attire, au mois de mai, de nombreux pélerins.

Le tombeau de Saint Yves qui attire, au mois de mai, de nombreux pélerins.

Le magnifique cloître du XVème siècle, appuyé sur le côté nord est du chevet.
Le magnifique cloître du XVème siècle, appuyé sur le côté nord est du chevet.
Le magnifique cloître du XVème siècle, appuyé sur le côté nord est du chevet.
Le magnifique cloître du XVème siècle, appuyé sur le côté nord est du chevet.

Le magnifique cloître du XVème siècle, appuyé sur le côté nord est du chevet.

Les maisons de la rue Colvestre, images d'une époque où Tréguier était une riche cité épiscopale et commerciale.
Les maisons de la rue Colvestre, images d'une époque où Tréguier était une riche cité épiscopale et commerciale.
Les maisons de la rue Colvestre, images d'une époque où Tréguier était une riche cité épiscopale et commerciale.
Les maisons de la rue Colvestre, images d'une époque où Tréguier était une riche cité épiscopale et commerciale.

Les maisons de la rue Colvestre, images d'une époque où Tréguier était une riche cité épiscopale et commerciale.

Plus difficilement accessible, l'ancien couvent des Augustines et la partie réservée aux soeurs cloîtrées
Plus difficilement accessible, l'ancien couvent des Augustines et la partie réservée aux soeurs cloîtrées
Plus difficilement accessible, l'ancien couvent des Augustines et la partie réservée aux soeurs cloîtrées

Plus difficilement accessible, l'ancien couvent des Augustines et la partie réservée aux soeurs cloîtrées

La maison natale d'Ernest Renan,

La maison natale d'Ernest Renan,

La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.
La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.
La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.
La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.
La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.
La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.

La chapelle de Saint-Gonéry, en Plougrescant, son clocher penché et ses peintures naïves représentant des scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, son calvaire.

L'église de la Roche-Derrien, une construction complexe devant laquelle nous sommes si souvent passés sans la remarquer...
L'église de la Roche-Derrien, une construction complexe devant laquelle nous sommes si souvent passés sans la remarquer...

L'église de la Roche-Derrien, une construction complexe devant laquelle nous sommes si souvent passés sans la remarquer...

et ce visage qui nous interpelle du fond des âges.

et ce visage qui nous interpelle du fond des âges.

L'église du Minihy, construite au XVème siècle sur une chapelle voulue par Yves Héloury, abrite, entre autres, un autel en kersantite du XIXème siècle et une bannière du XVIIème siècle.
L'église du Minihy, construite au XVème siècle sur une chapelle voulue par Yves Héloury, abrite, entre autres, un autel en kersantite du XIXème siècle et une bannière du XVIIème siècle.
L'église du Minihy, construite au XVème siècle sur une chapelle voulue par Yves Héloury, abrite, entre autres, un autel en kersantite du XIXème siècle et une bannière du XVIIème siècle.

L'église du Minihy, construite au XVème siècle sur une chapelle voulue par Yves Héloury, abrite, entre autres, un autel en kersantite du XIXème siècle et une bannière du XVIIème siècle.

Le calvaire sous lequel il faut passer pour je ne sais plus quelle raison...

Le calvaire sous lequel il faut passer pour je ne sais plus quelle raison...

Enfin, la chapellenie du Minihy, créée par Yves Héloury et où nous fûmes accueillis par le propriétaire actuel.
Enfin, la chapellenie du Minihy, créée par Yves Héloury et où nous fûmes accueillis par le propriétaire actuel.

Enfin, la chapellenie du Minihy, créée par Yves Héloury et où nous fûmes accueillis par le propriétaire actuel.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact