Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 05:45

L'église San Giovanni degli Eremiti est une curiosité, une sorte de "reconstruction" fantasmée d'historiographes du XIXème siècle, qui essayèrent de redonner un aspect normand à un monument qui avait connu bien des vicissitudes.

Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites

Je n'ai malheureusement que cette vue extérieure où l'on distingue mal, derrière les palmiers, les tours de section carrée surmontées de coupoles rouges (elles n'ont été peintes en rouge qu'au siècle dernier).

Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites

On les voit mieux ici (http://teatriemusei.ovest.com/fr/eglise-de-saint-jean-des-ermites.php)

Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites
Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites
Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites
Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites
Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites

Le plan est complexe qui juxtapose des tours surmontées de coupoles. C'est le résultat d'une longue histoire d'un monastère du VIème siècle, transformé en mosquée, puis de nouveau en abbaye bénédictine par le roi normand Roger, en 1132. A partir du XIVème siècle elle entama un long déclin,  et devint église séculière.

Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites

Quelques restes de fresques chrétiennes du moyen âge.

Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites
Sicile - Palerme - Saint-Jean-des-Ermites

Le cloître, qui devint jardin public et dans lequel on planta des essences exotiques, est l'aspect le mieux conservé de l'ancienne abbaye.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact