Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 17:40

Roman de Tanguy Viel, aux Editions de Minuit, 2017, 174 p.

 

Martial Kermeur est dans le bureau du juge. Il raconte comment il a été amené à jeter Lazenec à l'eau. Ce faisant, il essaie d'être aussi précis et sincère que possible, comme s'il essayait de comprendre lui-même l'enchaînement qui l'a conduit de son divorce, puis de son licenciement à l'espoir déçu généré par Lazenec et à ce geste insensé.

Le ton neutre, le style agréable et précis font de ce roman, qui se déroule dans un cadre maritime évoquant la rade de Brest, un ouvrage qu'on ne lâche qu'après l'avoir lu d'une traite.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact