Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 18:25

Au musée du Cinquantenaire à Bruxelles.

     Les musées d'art royaux de Bruxelles possèdent plus de 7 500 estampes japonaises, une des plus belles collections au monde. Le musée du Cinquantenaire en présente quelques 450 regroupées par écoles.

     Une vidéo très bien faite explique la technique qui associe un peintre, un copiste, un graveur sur bois et un imprimeur, tous ces gens étant généralement sous la houlette d'un éditeur. La période faste de cette production d'estampes se situe à la fin du XVIIIème siècle, pendant la période prospère de l'Edo. Le Japon vit replié sur lui-même mais une bourgeoisie émerge et supplante progressivement l'aristocratie. C'est pour elle que s'épanouit l'art populaire de l'estampe.

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

La technique de la gravure sur bois atteint  des sommets de virtuosité. On utilise du bois de cerisier.

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

Une très longue vitrine expose des feuilles de papier après chaque passage à l'impression. Ici l'estampe passe par 24 impressions successives de couleurs différentes.

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

Voici, par exemple, le passage qui ajoutera l'ombrelle et le dessus de la porte.

 

Impossible, ici, d'égrener toutes les écoles. Des thèmes s'imposent, comme ceux des acteurs de théâtre, des jolies femmes ou les paysages.

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

Voici un acteur, par Katsukawa Suncho

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e
Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

Des estampes représentant des courtisanes, de Torii Kiyonnaga et de Kitagawa Utamoro

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e
Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

Ici un triptyque représentant une scène de théâtre, avec une vue de détail. de Utagawa Toyokuni. L'art des estampes a énormément influencé la peinture européenne de la fin de XIXème siècle et du début du XXème siècle, notamment l'école de Pont-Aven.

Les plus belles estampes japonaises ukiyo-e

Et, pour terminer, la fameuses vague de Katsushika Hokusai, pour donner envie d'aller voir, avant le 12 décembre 2017, cette magnifique exposition.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact