Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 10:28

Le Congrès annuel de la Société Historique et Archéologique de Bretagne (S.H.A.B.) se déroulait cette année à Quimperlé et en plus des communications habituelles sur la ville et son histoire, le thème retenu tournait autour des pratiques culturelles en Bretagne. Une mention particulière doit être décernée à la conférence publique sur les gwerziou d'Eva Guillorel avec participation de la chanteuse Marthe Vassallo.

Le programme est ici.

L'autre intérêt de ce congrès est de nous faire découvrir chaque année les richesses patrimoniales de la ville d'accueil et de ses environs.

Le congrès de la SHAB à Quimperlé

Impossible de faire l'impasse sur l'abbatiale Sainte-Croix, emblème de l'abbaye qui est à l'origine de la cité posée au confluent de l'Ellé et de L'Isole, qui s'unissent pour créer la Laïta.

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé

Alain Pennec, l'ancien maire mais aussi mon condisciple de la Fac de Rennes et mon collègue prof d'histoire-géographie, nous guida parmi toutes les richesses de cet important monument historique, en forme de rotonde, sur le modèle du Saint-Sépulcre de Jérusalem et nous fit apprécier les différents trésors, de la crypte au cloître.

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à QuimperléLe congrès de la SHAB à Quimperlé

Magnifiques maisons à pans de bois, ruines d'églises,

Le congrès de la SHAB à Quimperlé

demeures alignées sur la rue aristocratique et bordant l'Ellé, furent prétextes à des visites plus approfondies de l'Eglise Notre-Dame, dans la ville haute

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé

belle batisse à l'intérieur austère, datant du XIIIème siècle et à la partie nord du XVème siècle, avec ses deux porches gothiques flamboyant.

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé

puis de la visite de l'ancien couvent des Ursulines, dont l'église, devenue lieu d'expositions, possède de magnifiques plafonds peints du XVIIème siècle.

Le samedi 3 septembre après midi, nous visitâmes l'abbaye Saint-Maurice de Carnoët

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé

et, même s'il n'en reste plus grand chose, le site magnifique, sur les bords de la Laïta, donne une idée de ce que pouvait être cet établissement cistercien.

Puis ce fut le manoir de Kerlarec en Arzano

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à QuimperléLe congrès de la SHAB à Quimperlé

où l'aimable accueil de M. et Mme Avelange nous permit d'admirer les magnifiques papiers peints et l'escalier intérieur, du XIXème siècle.

Puis la chapelle de Rosgrand en Rédéné nous montra la soif de reconnaissance du sénéchal Simon-Bernard Joly de Rosgrand, qui aspirait tant à la noblesse qu'il parsema l'édifice de très nombreux blasons.

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à Quimperlé

Cette chapelle a l'aspect d'une sorte de musée où l'on a entassé des antiquités, venues d'un peu partout, et notamment la partie centrale du chancel de Saint-Michel de Quimperlé, racheté par le sénéchal et qu'il fallut couper pour qu'il passe dans la chapelle plus petite. Remarquable aussi est le retable baroque, passablement détérioré mais qui dut être superbe.

Enfin, la visite du château de Keransquer en Quimperlé nous permit de voir le cadre dans lequel Théodore Hersart de la Villemarqué écrivit une bonne partie des ses oeuvres

Le congrès de la SHAB à Quimperlé
Le congrès de la SHAB à QuimperléLe congrès de la SHAB à Quimperlé

Construit dans un domaine qui possédait déjà un manoir du XVIème siècle, le château s'inscrit dans un jardin dessiné par les frères Bühler, également concepteurs du parc du Thabor à Rennes.

Ainsi se terminait le congrès de Quimperlé, un des plus réussis de ces dernières années.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact