Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 15:38
La paroisse, communauté et territoire

sous la direction de Bernard Merdrignac, Daniel Pichot, Louisa Plouchart et Georges Provost, Presses Universitaires de Rennes, 2013, 541 pages.

Attiré par les deux premiers noms, ceux de mes condisciples et amis de la fac, j'ai mis mon nez dans ce gros pavé et, sans avoir vraiment tout lu (mais il est vrai que j'ai dû, à une certaine époque, apprendre à lire "en diagonale"), j'en ai tiré beaucoup de plaisir. Plaisir d'approcher la recherche en cours sur un sujet original, interdisciplinaire, inattendu, plaisir de voir combien des connaissances que je croyais posséder avaient été dépassées et remises en question ces trente dernières années. Par exemple, cette notion de "plou", paroisse héritière de l'invasion bretonne et qui pourrait bien être dans de nombreux cas issue le la plebs gallo-romaine. Ou encore cette notion de paroisse médiévale centrée autant sur le cimetière que sur l'église de la paroisse, avec cohabitation des vivants et des morts dans les cimetières habités. Et cette idée que la paroisse comme territoire, qui triomphe du XVIIéme au XIXème siècles, n'est peut-être qu'une parenthèse entre les origines et l'époque actuelle où c'est la communauté humaine qui l'emporte sur le territoire. Et toute cette réflexion, menée de l'Irlande à la Bohème, de la Bretagne à l'Italie par une équipe d'historiens mais aussi de sociologues et de géographes, montre bien de quelle ouverture d'esprit est capable la recherche actuelle.

Et, pour finir, la petite musique de la prose de Bernard Merdrignac, où l'intelligence vive est si pudiquement cachée sous la gouaille provocatrice, cette musique trop tôt enlevée à notre affection.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact