Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2023 4 02 /02 /février /2023 06:20

Un film de Todd Field

La prestation époustouflante de Kate Blanchett en chef d'orchestre à la tête d'un ensemble philharmonique berlinois, l'aspect presque documentaire des répétitions et la volonté de démontrer qu'une femme de pouvoir a les mêmes défauts qu'un homme ne peuvent faire passer l'impression générale d'ennui qu'un film beaucoup trop long (2h38 !) peut susciter.

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2023 4 26 /01 /janvier /2023 11:30

roman de Giuliano da Empoli, Gallimard, 2022, 280 pages.

L'ascension de Vladimir Poutine racontée par un personnage fictif, Vadim Baranov largement inspiré par un "spin doctor" bien réel, Vladislav Sourkov, qui a participé à l'émergence du nouveau Tsar. C'est donc une fiction très documentée qui plonge dans le monde complexe du pouvoir russe, ses phénomènes de cour et les luttes de pouvoir après l'effondrement de l'empire soviétique.

Une vision peu rassurante d'un monde en construction sur un désir de revanche.

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2023 4 26 /01 /janvier /2023 11:07

Un film de Louis Garrel

Quand sa mère épouse un taulard, Abel sait d'expérience qu'elle s'embarque dans de nouveaux ennuis. Aussi essaie-t-il de la protéger en surveillant discrètement son beau-père. Mais l'engrenage est déjà en place et rien ne peut empêcher la suite des événements.

Une comédie très drôle avec des acteurs efficaces, Roschdy Zem, Anouk Grinberg qu'on avait un peu perdue de vue, Une étonnante Noémie Merlant et, bien sûr, Louis Garrel, qui est nominé pour les Césars comme acteur et réalisateur, le film raflant d'ailleurs 11 nominations.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2023 7 22 /01 /janvier /2023 06:51

Un film de Philippe Lioret

Léo et Nora se retrouvent dans la même classe à la rentrée et se plaisent tout de suite mais quand le frère de Nora est viré par le père de Léo pour soupçon de vol, tout devient difficile entre les deux adolescents. Comment lutter contre les différences entre leurs milieux, entre la famille du cadre supérieur et celle de l'ouvrier maghrébin? 

Sur le thème de Roméo et Juliette, Philippe Lioret signe un film attachant bien porté par Sabrina Levoye et Teïlo Azaïs. Et toujours cette acuité dans l'observation des rapports sociaux déjà remarquée dans Welcome ou Toutes nos envies.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2023 7 22 /01 /janvier /2023 06:27

Annie Ernaux, Gallimard, 2022, 38 pages.

     Curieux petit objet (très petit: il faut la notoriété d'Annie Ernaux pour réussir à publier un livre de 38 pages sur un sujet a priori aussi banal qu'une relation amoureuse entre un homme et une femme). Quoique, à y regarder de plus près, la relation n'est pas aussi banale que cela. Une femme de 54 ans et un homme de 25 ans, car ce qu'on admet d'un homme et d'une minette suscite des regards réprobateurs chez les gens lorsque les sexes sont inversés. 

     On retrouve les ingrédients habituels des écrits d'Annie Ernaux: franchise absolue, lucidité, liberté, provocation et impudeur et quelques réflexions sur le temps qui passe, sur les réminiscences des amours passées qui s'impriment sur celles que l'on est en train de vivre. Et aussi des rappels sur des choses déjà écrites: la jeunesse dans un milieu modeste, l'avortement, les rapports de classes. 

Bref, tout ce qu'on aime chez l'autrice récemment nobelisée.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2023 7 15 /01 /janvier /2023 15:36

Xavier Barral i Altet, Fayard, 2006, 415 pages.

Pour l'auteur, professeur reconnu en histoire de l'art médiéval, l'art roman est une invention des historiens du XIXème siècle qui n'a pas grand chose à voir avec ce que créaient les contemporains des XIème et XIIème siècles.

L'église basse et sombre, aux murs nus et flanquée d'un cloître, c'est l'image que nous nous faisons de l'art roman, or ni le cloître, ni la voûte en plein cintre ne sont des inventions du Moyen-Âge et les églises étaient entièrement peintes, sculptures y comprises.

Seul le tympan serait peut-être à mettre au crédit de l'art roman et bien des choses attribuées à l'art gothique ont été expérimentées dès la période précédente, comme l'arc brisé ou une certaine organisation du travail. D'ailleurs les deux styles ont cohabité pendant de nombreuses décennies, surtout dans les parties méridionales de l'Europe. C'est donc à plus de complexité et à un renouveau de la recherche que nous convie cet ouvrage.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2023 7 08 /01 /janvier /2023 06:52

Un film de Michele Placido

Des incursions dans les bas-fonds de Rome ou de Naples, filmés avec des contrastes d'ombres et de lumières qui rappellent les toiles du peintre mais un procédé narratif un peu artificiel qui permet de parcourir son oeuvre par le biais d'une enquête d'un émissaire papal (Louis Garel, magnifique).

Au total, une frustration sur ce qu'aurait pu être ce film s'il avait été davantage tourné sur la façon de peindre, les tourments de la création. Reste quand même qu'il faut aller le voir pour des acteurs remarquables, Riccardo Scamarcio dans le rôle titre ou Isabelle Huppert en Costanza Colonna.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2023 5 06 /01 /janvier /2023 06:59
Ernest Pignon-Ernest

L'exposition qui lui est consacrée au Fonds Hélène et Edouard Leclerc de Landerneau nous montre un artiste singulier. L'essentiel de sa pratique consiste à dessiner à la pierre noire sur un un papier fragile des oeuvres qu'il colle ensuite en différents endroits des villes choisies et qui sont destinées dès l'abord à disparaître. Le processus de dégradation et de disparition faisant partie de la création et donnant lieu à des photographies qui en fixent les étapes

Ernest Pignon-Ernest

Ecce homo. Le corps de l'homme, sublimé, maltraité, est au centre de l'oeuvre de l'artiste.

Ernest Pignon-Ernest
Ernest Pignon-ErnestErnest Pignon-Ernest

La prison Saint-Paul de Lyon  a donné lieu à une présentation qui aligne les yoyos, ces bouteilles de plastique qui permettent d'échanger entre les cellules (messages, cigarettes, shit) et différents objets accrochés aux barbelés (chaussures, chemises, couvertures) comme autant de traces des tortures et des souffrances qui ont hanté ces lieux.

Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest est un artiste engagé. Ici il milite pour le droit à l'avortement en montrant un corps  de femme écartelé, brisé, réponse à ceux qui brandissent des images de foetus car les femmes, elles aussi, meurent souvent des avortements clandestins pratiqués dans des conditions déplorables. De la même façon il prend position contre le nucléaire en collant des corps sur le plateau d'Albion, contre l'apartheid en plaçant des portraits de prisonniers derrière des grillages dans Nice lors du jumelage avec Le Cap ou en multipliant les collages de cadavres de fusillés de la Commune sur les marches de la basilique du Sacré Coeur

Ernest Pignon-Ernest

Ici, il dénonce l'expulsion des gens humbles du centre des villes en figurant des expulsés avec leurs valises et leurs matelas dans des immeubles éventrés dévoilant l'intimité des anciens occupants.

Ernest Pignon-Ernest

Naples a été un lieu et une source d'inspiration qui a beaucoup compté. Ici le thème de la mort et de ses rapports avec le sous-sol, sur un soupirail près de l'entrée d'une église.

Ernest Pignon-Ernest

Naples encore, avec cet homme portant un corps, évoquant la peste, mais aussi l'actuelle épidémie de sida, avec, bien sûr, l'ombre du Caravage.

Ernest Pignon-Ernest

Autre dialogue avec Le Caravage, ce portrait de femme endormie ou morte, référence à la Mort de la Vierge de l'illustre peintre.

Ernest Pignon-Ernest

Le femme, figure importante de l'oeuvre d'Ernest Pignon-Ernest, est ici collée dans les rues de Naples, dans un geste emblématique, tirant ce qui peut être un drap, une nappe ou un suaire.

Ernest Pignon-Ernest

L'artiste voue une véritable passion à la poésie et aux poètes. Ici, Rimbaud, dont il a collé le portrait un peu partout à Paris et à Charleville. Sa représentation du poète est d'ailleurs devenue le portait quasi-officiel utilisé sur la plupart des ouvrages qui lui sont consacrés.

Ernest Pignon-Ernest

Ou Pasolini et son génial portait portant son propre cadavre. L'artiste a étudié les photos du rapport de police pour reconstituer de façon réaliste le cadavre retrouvé sur une plage d'Ostie

Ernest Pignon-Ernest

Ou encore Mahmoud Darwich, poète palestinien, collé un peu partout sur les murs de la honte.

 

Sans oublier Victor Segalen, Robert Desnos, Antonin Artaud ou Jean Genet.

 

Il est difficile de rendre compte d'une exposition tellement riche. Il faudrait parler encore de Soweto ou d'Haïti qui ont inspiré l'artiste, de Maurice Audin, jeune professeur de mathématiques assassiné à Alger.
Le mieux est encore de courir la voir avant le 15 janvier.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2023 7 01 /01 /janvier /2023 06:56

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2022 6 31 /12 /décembre /2022 17:07

Roman d'Olivier Adam, Flammarion, 2022, 248 pages.

A la mort de leur père, Claire et Antoine se demandent si Paul, leur frère, viendra. Cinéaste et auteur de pièces de théâtre et de pièce en pièce, il a de film en film critiqué sa famille et surtout son père. Finalement réunis, ils jouent un huis clos où chacun retrouve son rôle et sa place d'antan, avec le regard et l'expérience d'aujourd'hui.

Olivier Adam décrit très justement les rapports fraternels et leur complexité, avec leur cortège de non-dits et de rancoeurs.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
  • : Des voyages, réels et imaginaires. Les occupations d'un retraité breton.
  • Contact